avril

ven06avr19:1122:11Pascal Durand

Description

Avocat de formation, après avoir exercé pendant 25 ans au barreau de Paris, il se lance dans l’aventure écologiste au côté de Nicolas Hulot lors du lancement du pacte écologique en 2006. Après le Grenelle de l’environnement, les élections européennes de 2009 approchant, il fait le choix de s’investir pleinement dans la cause écologiste. En 2008, il cofonde Europe-Ecologie aux côtés de Dany Cohn-Bendit et prends la direction de la campagne des européennes où les Écologistes atteignent le score historique de 16,28%.

Élu porte-parole d’Europe Ecologie-Les Verts au congrès de la Rochelle en 2011, puis secrétaire national en 2012-2013, il revient finalement vers l’Europe lors de sa désignation comme tête de liste pour les élections européennes et l’euro-région Ile-de-France et hors de France. Le 25 mai 2014, Pascal Durand est élu député européen avec 9,8 % des suffrages.

Député, il devient coordinateur du Groupe Verts/ Alliance Libre Européenne pour la commission des Affaires constitutionnelles, poste au sein duquel il contribua à définir la position des écologistes européens sur des sujets comme le Brexit, les listes transnationales, ou encore sur l’initiative citoyenne européenne.

Il est un membre actif de la commission du Marché Intérieur et de la Protection des Consommateurs au sein de laquelle il fut notamment à l’initiative du premier rapport du Parlement européen sur l’obsolescence programmée et la durée de vie des produits. Il a défendu la position des écologistes dans des dossiers clivants comme la vente des armes à feu en Europe ou l’homologation des véhicules suite au scandale du Dieselgate.

Il est aussi membre suppléant de la commission des Affaires Juridiques. Suite aux multiples soupçons de conflits d’intérêts de Miguel Arias Cañete pour le poste de Commissaire européen en charge du climat et de l’énergie, Pascal Durand sera l’initiateur d’un rapport pour renforcer la transparence sur les déclarations d’intérêts des membres de la Commission européenne. Au sein de cette commission parlementaire, il porte aussi la position des écologistes sur des sujets comme la lutte contre la fraude et l’évasion fiscale, le secret d’affaires ou encore la protection des lanceurs d’alerte.

En 2016 il devient le Vice-Président du Groupe Verts/ Alliance Libre Européenne.

En février 2016, il quitte EELV pour rejoindre Nicolas Hulot, dont il soutient le principe d’une candidature pour l’élection présidentielle de 2017, avant que celui-ci ne renonce en juillet 2016.

Défenseur de longue date de la condition animale, il est désigné par ses pairs en Juillet 2016 Vice-Président de l’intergroupe sur le bien-être animal, mandat durant lequel il fut notamment à l’initiative d’une commission d’enquête parlementaire sur les conditions de transport des animaux vivants.

Heure

(Vendredi) 19:11 - 22:11

X